Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Philosophie / Sciences, culture et philosophie

Sciences, culture et philosophie

Par Philippe Jeanjacquot Dernière modification 18/12/2012 16:20
Séance introductive: Questions sur les sciences et autres domaines culturels.

1. Quelle est la finalité la plus propre de la science ?

Théo : La finalité de la science est d’avoir un résultat sur le thème que l’on a choisi, c’est

Le but du chercheur qui se lance dans un travail bien précis.

Dylan : La découverte de nouvelles théories.

Fiona : Chercher la vérité.

Le professeur : les théories vraies ne constituent – elles pas la connaissance ?

La finalité la plus propre de la science est la connaissance pour elle-même.

Einstein a établi de nouvelles théories, car il pensait que les théories de Newton n’étaient pas satisfaisantes.

Newton se serait donc trompé ? Cela signifie –t – il  qu’il n’était pas un grand scientifique ?

Des élèves après hésitation : non

Le professeur : Même les grands scientifiques peuvent se tromper.

 

 

 

2. Distinguer science et technique ?

Le professeur : On est dans un monde ou science et technique sont tellement imbriquées que l’on pense que c’est un tout.

Elyes : La technique vérifie.

Dylan : la technique utilise la connaissance pour des machines.

Le professeur: La technique a existé bien avant la science (apparition des outils) La technique n’est pas forcément une application de la science.

La technique en elle-même qu’est-ce que c’est ?

La technique c’est ce qui relève des moyens, des procédés.

C’est l’ensemble des moyens mis en œuvre pour atteindre une fin fixée à l’avance.

 

Restitution des deux premières questions. Reprise des questions de philosophie, suite de la question 2

Le professeur : Il y a une dimension technique à toute activité humaine (à tout domaine culturel), par exemple pour la physique, l’astronomie, le sport…

Par exemple la technique utilisée pour la mesure d’Eratosthène.

On peut aussi parler de technique dans un sens plus restreint. A quoi réduit – on alors la technique ?

Brahim : A quelque chose de matériel.

Le professeur: Oui,

Il existe un sens plus restreint de la technique, un sens matériel de la technique. En ce sens , la technique c’est l’ensemble des moyens impliquant une confrontation à la matière et visant des buts utiles dans la vie quotidienne.

On vit dans un monde où les sciences et les techniques sont imbriquées

La technique est d’avantage du côté de l’utilitaire, elle vise ce qui est utile pour l’homme alors que la science vise la connaissance. Mais on est dans un monde technologique. Un monde dans lequel la technique bénéficie de l’apport des sciences. Cependant, La technique n’est pas une simple application secondaire et subordonnée à la science. Parfois des innovations techniques peuvent provoquer des découvertes scientifiques. Par exemple on a fait voler des avions avant qu’une véritable aérodynamique existe.

 

 

 

3. Qu’est - ce qu’une science ?

Le professeur : Dans la question un, il était question de LA science, dans la question trois d’UNE science.

Sarah : Etude de quelque chose.

Le professeur : Une science doit être une science particulière, elle doit avoir un objet. Il n’y a pas de professeur de science universelle.

Il y a, peut -  être une discipline qui porte sur tout. On en parlera plus tard.

Une science est une science particulière. Elle porte sur un objet particulier. C'est-à-dire qu’elle a un domaine particulier. On considère aujourd’hui qu’une science pour en être une doit avoir un domaine particulier ;  elle doit pouvoir définir son objet. Par exemple les mathématiques portent sur les nombres, les formes géométriques. Il y a des problèmes de frontières. La géologie, par exemple, relève – t – elle de la géographie ou des sciences de la vie et de la terre ?

 

 

 

 

 

 

4.       Quelles sciences connaissez-vous ?

Un élève : les mathématiques.

Un autre : Les S.V.T

Un troisième : Les sciences de l’ingénieur, les sciences médico légales.

Professeur : Ce sont des disciplines scolaires qui mêlent science et technique.

Un élève : la physique et la chimie.

Le professeur : Est-ce qu’il n’existe pas toute une série de sciences dont vous n’avez pas encore parlé, des sciences autres que les sciences de la nature ?

Les élèves après un temps de réflexion : Les sciences économiques et sociales. (Economie, sociologie), les sciences politiques, la psychologie.

Le professeur : Il y a aussi les sciences du langage, la linguistique. Maintenant, pouvez-vous les classer par genre ?

 

 

 

5.       Pouvez-vous les classer par genres ?

Un élève : les Sciences dures, exactes.

Le professeur : Cette classification existe mais date un peu. On ne parle plus guère de sciences dures et de sciences molles.  Les S.V.T, la physique et la chimie, cela fait partie de la nature. On peut parler de sciences de la nature, si on les classe par l’objet, mais on  les appelle aussi sciences expérimentales, en faisant référence à leur démarche.

Retour au classement des sciences.

Qu’est ce qui est spécifique aux mathématiques. Pourquoi elles ne font pas partie des sciences de la nature ?

Comment appelle t’on les affirmations vraies en mathématiques ?

Salma : Les théorèmes.

Comment ont-elles été établies (ces vérités) ?

Salma : ils ont fait des calculs. Ils l’ont démontré.

Le professeur : en mathématiques, est vrai ce qui est démontré par un raisonnement, la démarche ne fait pas appel à l’expérimentation.

Comment appelle t’on une science bâtie sur des démonstrations ? C’est une science démonstrative, rationnelle.

On peut considérer les mathématiques comme un genre de science à elle seule. Les mathématiques sont une science rationnelle (elles font appel à la raison). C’est une science démonstrative. On dit aussi parfois abstraite.

Elèves : mais cela ne peut pas être rationnel et abstrait….

Le professeur : dès que l’on travaille avec la réalité concrète, il y a forcément une approximation. En mathématiques il n’y a pas d’approximation car c’est abstrait. C’est la seule science abstraite et c’est pour cela qu’elle est la plus exacte…

Elèves : on ne comprend rien ???

Rationnel veut dire qui repose sur le raisonnement pur. Abstrait ne doit pas être confondu avec vague, abstrait veut dire qui  repose sur des idées, sur un raisonnement.

Abstrait ne signifie aucunement vague. De même que concret ne signifie pas exact. Est abstrait ce qui demande un effort d’abstraction. Un effort pour se détacher de ce qui est sensible. C'est-à-dire de ce que je peux appréhender par l’un de mes 5 sens, par exemple la vue ou le toucher.

En mathématiques, on part de définitions et de principes indémontrables qu’on appelle axiomes et on établit les propositions vraies par des démonstrations c'est-à-dire par des raisonnements rigoureux. Des raisonnements dont la forme impose la conclusion. C'est-à-dire, si on admet les propositions initiales alors on est obligé d’admettre la conclusion. Voici un exemple de ce type de raisonnement, exemple qui n’appartient pas aux mathématiques :

Tous les hommes sont mortels

Socrate est un homme

Clara : Socrate est mortel

C’est la forme du raisonnement qui impose la conclusion

Si on veut que Socrate ne soit pas mortel, il faut contester l’une des deux premières propositions.

Les grecs considéraient que l’astronomie était des mathématiques appliquées.

 

Autre genre de science :

-          Les sciences de la nature. (biologie, physique, chimie, géologie). Ces sciences impliquent un recourt à une forme particulière d’expérience, l’expérience scientifique ou l’expérimentation pour établir les propositions vraies. Une confrontation de la raison et de l’expérimentation est nécessaire. C’est plus concret que les mathématiques.

-          Comment appelle t’on une vérité dans ces sciences ?

Une propriété…Non   pensez à Kepler, Newton.

Hypothèse Non

Les Lois !

Dans ces sciences, une proposition vraie est une loi.

 

-          3eme catégorie : psychologie, sociologie…

On parle aussi de sciences humaines. Ces sciences impliquent aussi un recourt à une forme d’expérimentation. C’est une expérimentation sur l’homme ce qui est différent d’une expérimentation sur un objet physique.

Ce qui rend pour ces sciences l’expérimentation très particulière, c’est l’objet d’étude qui est l’homme. (il est conscient de lui-même)

Elèves : à quoi sert la sociologie ? Pour la politique… La psychologie peut servir à guérir, à manipuler.

 

-          On n’a pas classé la philosophie. Qu’est ce qui fait que l’on tendance à classer la philosophie avec les sciences humaines, par exemple ? Qu’est ce qui peut les distinguer ?

Ce n’est pas une science particulière, elle peut porter sur tout ce qui peut intéresser l’homme.

Point commun on cherche à établir les vérités.

Quelles facultés on utilise ? Le raisonnement

En philosophie on raisonne aussi.

 

La philosophie est elle une science ?

La philosophie n’est pas une science au sens moderne du terme puisqu’elle n’a pas d’objet particulier. Rien n’est exclu a priori de son objet. Tout peut devenir objet pour la philosophie, pour la réflexion philosophique. En revanche, la philosophie comme les sciences relève d’une démarche rationnelle.

 

Autres questions

Les questions suivantes n'ont pas été abordées:

6.       Quelles sont les fonctions de l’art ?

7.       Qu’est ce qu’une religion ?

Actions sur le document

Arts and Stars
  • Responsable du site : Charles-Henri Eyraud
  • E-mail : charles-henri.eyraud [arobase] ens-lyon.fr
« Septembre 2017 »
Septembre
LuMaMeJeVeSaDi
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930
 

Outils personnels