Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Vénus / Une brève histoire

Une brève histoire

Par Pierre Causeret Dernière modification 11/07/2012 17:26
Contributeurs : Florence Trouillet

Vénus est l’astre le plus lumineux du ciel après le Soleil et la Lune. L’Homme l’a donc observé depuis de nombreux milliers d’années. Elle est visible soit le soir après le coucher du Soleil, soit le matin avant son lever. On peut même l’apercevoir en plein jour si on sait où la chercher et si l’atmosphère est suffisamment transparente.

Venus sous Lune

Venus sous la Lune

On l’a appelé Innana (Sumer), Ishtar (Babylone), Aphrodite (Grèce), Vesper (du soir) ou Lucifer (du matin)… Les Mayas avaient remarqué qu’elles revenaient dans la même position tous les 584 jours (période synodique). On l’appelle aussi l’étoile du Berger.
Elle représente dans de nombreuses civilisations, la femme, l’amour et la beauté.

Venus morning star

Vénus et l'étoile du berger

Dans le système grec des épicycles, Vénus tourne sur un cercle dont le centre tourne autour de la Terre, ce centre restant aligné avec la Terre et le Soleil. Ptolémée expliquait ainsi pourquoi Vénus ne s’éloigne jamais beaucoup du Soleil.

venus ptolemy model

Venus dans le modèle de Ptolémée

 

Copernic l’explique de manière plus simple en faisant de Vénus une planète inférieure, plus proche du Soleil que la Terre.

venus copernicus model

Vénus dans le modèle de Copernic

A l’automne 1610, avec sa lunette astronomique, Galilée observe les phases de Vénus. Celles-ci sont incompatibles avec le système de Ptolémée. Elles peuvent être expliquées simplement dans le modèle héliocentrique de Copernic, mais aussi dans le modèle de Tycho Brahé qui faisait tourner le Soleil autour de la Terre et les autres planètes autour du Soleil.

venus_galileo.jpg

Les phases of Venus dessinées par Galilée

 

venus flammarion

Les phases of Venus expliquées par Flammarion

 

La planète ne montre quasiment aucun détail si on l'observe au télescope. On a longtemps pensé que Vénus était une sœur jumelle de la Terre sur laquelle la vie avait pu se développer.

venus rudaux

La surface de Vénus imaginée il y a moins d'un siècle (dessin Lucien Rudaux).

 

En 1957, un astronome amateur observant Vénus en ultra violet trouve que la planète effectue une rotation en 4 jours. Il s’agit en réalité de la période de rotation de l’atmosphère. En 1962, une observation radar montre que la planète elle-même tourne en 243 jours dans le sens rétrograde.

Vénus a été explorée par les sondes spatiales dès 1962 (survol par Mariner 2). À partir de 1965, plusieurs sondes Venera ont pénétré dans l’atmosphère de Vénus et ont pu photographier son sol. La sonde Magellan a cartographié le relief dans les années 90 et actuellement, Vénus Express est en orbite autour de la planète.
On sait maintenant que la température au sol est de plus de 450 °C et que l’atmosphère, composée principalement de dioxyde de carbone, crée un important effet de serre.

venus magellan

La topographie de Venus reconstituée à partir des données de la sonde Magellan

Actions sur le document

Arts and Stars
  • Responsable du site : Charles-Henri Eyraud
  • E-mail : charles-henri.eyraud [arobase] ens-lyon.fr
« Septembre 2017 »
Septembre
LuMaMeJeVeSaDi
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930
 

Outils personnels